CONTENU
Recherche
Recherche
Infos diverses
DES SOUVENIRS
de Maurice TOQUET
1ere_de_couverture_Toquet.png
A réserver auprès
du Bureau des
_______

 

Visites

 125477 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
ACCUEIL
Bienvenue sur les pages d'histoire locale : SAINT-JEAN-LE-VIEUX et sa région du BUGEY,

synthèse des informations tirées de documents d’archives, avec pour objectif l’amélioration de la connaissance de notre patrimoine historique, pour partie essence de notre état, mais aussi un atout pour aborder l’avenir ; en réalité une philosophie déjà ancienne et universelle :

« Il est bon de prévoir et de se souvenir, un œil dans le passé, et l’autre vers l’avenir. » - Publilius Syrus (1er siècle avant J.-C.)

« Il faut être fier d’avoir hérité de tout ce que le passé avait de meilleur et de plus noble. Il ne faut pas souiller son patrimoine en multipliant les erreurs passées. » - Gandhi (1869-1948)

Tous droits réservés © 2012 à 2018

Les 3 dernières nouvelles

Maison_Colombain_en_1984.pngDeux nouveaux articles viennent d'être mis en ligne sur le site des Amis du Patrimoine de Jujurieux :
https://sites.google.com/…/amis-du-p…/chroniques-de-jusirick
Ils concernent Louis Colombain, agent voyer d'arrondissement de Nantua venu passer sa retraite à Jujurieux, et son fils Auguste, capitaine d'Infanterie.
Ces biographies familiales contiennent deux lettres : l'une décrivant les moyens de transport pour venir à Jujurieux en 1896 ; l'autre est celle d'un prisonnier des Prussiens en 1871... généalogiste amateur !

Présence monastique à Hauterive - le 03/04/2018 @ 13:20
Durant la période des croisades, entre le XIIe et le XIIIe siècles, les ordres monastiques implantés antérieurement en Bugey avaient repris de la vigueur, et cela depuis le XIe siècle. Ambronay, la bénédictine, se hissa au premier rang des abbayes du Bugey et essaima en prieurés et doyennés, tels ceux de Saint-Jérôme, Merland et Saint-Cyr, fondés autour de Varey. Mais...

L'hôtel de la Verdatière - le 07/03/2018 @ 11:18
Vers 1600, trois familles Bachod résidaient en permanence, où par intermittence, à Saint-Jean-le-Vieux, appelé encore Vieu à cette époque. Emmanuel Philibert et son frère Étienne François, seigneurs de la Verdatière, jouissaient d’une belle demeure dont la façade orientée plein sud donnait sur un jardin d’agrément.